Ce système a été conçu pour transformer les substances malodorantes (hydrogène sulfuré, mercaptans, diméthyle sulfures, ammoniaque d’origine naturelle ou de synthèse inorganique, composés aromatiques ou aliphatiques) en composés inodores.

Cet équipement d’élimination des mauvaises odeurs qui se propagent des stations d’épuration des eaux, stations de compostage, stations industrielles etc., est constitué d’ :

  • Une cuve de soutien contenant le lit filtrant, composée de sections standards constituées de l’acier soudé, caillebotis en fibre de verre complété par une structure porteuse et un tissu semi-perméable pour contenir le lit;
  • Un lit filtrant composé d’un mélange calibré de copeaux de bois de haute qualité, caractérisé par une porosité élevée, une rétention élevée de l’humidité et des caractéristiques propres à la croissance et à l’enracinement de la flore bactérienne capable de métaboliser l’odeur
    des composés;
  • Une soufflante centrifuge pour aspirer l’air évacué des parties de l’installation les plus exposées au dégagement de composés odorants et à son entrée dans le biofiltre;
  • Un système automatique d’humidification du lit filtrant composé de tuyauteries en PVC, de buses de pulvérisation et d’électrovannes;
  • Une couverture complète du biofiltre évite l’exposition directe du lit à la lumière solaire qui serait responsable de son exsiccation incontrôlée tout en permettant l’évacuation de l’air traité;
  • UN système de contrôle des paramètres de fonctionnement du biofiltre composé d’un capteur de température, d’un capteur d’humidité relative du lit filtrant et d’un manomètre directement connectés au panneau de commande local.

Domaines d’applications